Destins croisés

Le bal des folles, Victoria Mas

Un premier roman affuté pour Victoria Mas qui nous entraîne sur les traces de ces femmes internées à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à la fin du XIXè siècle.
On y côtoie Charcot et ses travaux sur les maladies neurologiques, la folie, le patriarcat, l’isolement et ces femmes touchantes de sincérité. Vous allez adorer !



Et sinon en 4ème de couverture :

Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des Folles. Le temps d’une soirée, le Tout-Paris s’encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires.
Réparti sur deux salles – d’un côté les idiotes et les épileptiques ; de l’autre les hystériques, les folles et les maniaques – ce bal est en réalité l’une des dernières expérimentations de Charcot, désireux de faire des malades de la Salpêtrière des femmes comme les autres. Parmi elles, Eugénie, Louise et Geneviève, dont Victoria Mas retrace le parcours heurté, dans ce premier roman qui met à nu la condition féminine au XIXe siècle.


One Comment

Laisser un commentaire