Good mood

Les vaisseaux du coeur, Benoïte Groult

L’histoire d’amour de toute une vie. Celle qui traverse le temps, l’érosion du désir, les différences sociales et culturelles, la liberté de l’autre. Lors de sa parution en 1988, les Vaisseaux du Cœur a marqué les esprits avec ses scènes d’amour physique. Un magnifique couple libre et passionné !


Et sinon en 4ème de couverture :

Qui saura, entre homme et femme, inventer une passion qui ne s’use pas? Qui saura, malgré le temps qui passe, préserver les belles amours de leurs disgrâces quotidiennes? Tel est, au fond, le secret de ces deux êtres que tout sépare, mais que d’intenses ferveurs rapprochent. Lui, c’est un marin breton, elle est une intellectuelle parisienne. Ils ne se ressemblent guère, un monde d’usages ou de convenances aurait dû les rendre étrangers l’un à l’autre.

De complicités en étreintes, de brèves rencontres en rendez-vous lointains, le destin va leur offrir une liaison improbable et souveraine. Quelques jours, quelques semaines dispersées tout au long de la vie seront les seules et brûlantes étapes d’une histoire qui commence sur la peau et se prolonge dans le cœur. A travers cette passion, toute de tendresse et de sensualité, Benoîte Groult a voulu faire le portrait d’un amour glorieux et d’une femme libre. Avec les vrais mots de l’impudeur, elle donne à vivre le roman d’un désir toujours, et miraculeusement, intact.

Laisser un commentaire